Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En vérité dans le cyberspace  nous ne parlons qu’a nous même et à nos phantasmes, parfois nous élevons quelque peu la voix, mais sommes nous entendus ?

Préambule
Aujourd’hui deux âmes sont séparées par un océan, séparées par le temps, chacune d’elle à repris sa liberté, chacun seul, de même que chaque corde d’une harpe, mais vibrant de la même harmonie.Greg est reparti vers d’autres concepts de constructions, Clara a toujours autant de succès, mais tous deux sont certains d’une chose ; 
Seule la main de la vie réelle, et céleste contient ses deux coeurs. 

Aéroport International  de Mirabel Canada
Mademoiselle, Mademoiselle !
Oui Monsieur puis je  vous aidez !
Vous n’auriez pas aperçu une valise de couleur rouge ?
Son visage se voile d’un sourire
Vous étiez sur quel vol ?
Sur le vol Paris Montréal comme vous ! Répond t-il d’une voix haletante.
Vous savez, je suis très inquiet, j’ai tout dedans
Calmez vous ici au Québec on retrouve tout!
Vous les maudits Français vous paniquez pour rien !
Maudit, Maudit peut être, mais tout de même c’est important, il y va de ma  seconde vie.
Seconde vie, comme vous y allez.
C’est peut être exagéré non !
Je me présente, Clara
Moi c’est. . . .
Ca me fait plaisir !
Excusez moi mais il faut que j’y aille ma limousine m’attend, et avec cette grosse tempête de neige qui s’en vient c’est pas gagné, je crois que nous allons encore battre des records de centimètres.
Sans compter que l’on peut se ramasser dans le champ (1) Si toutefois vous retrouvez votre  valise, je vous conseil de vous rendre le jeudi soir au restaurant le Thursday sur la rue Crescent,   dite au chauffeur de taxi à l’angle Sainte Catherine, Baye ! Baye !
Rachel Rachel ! Je sui là
(1) sortir accidentellement de route

15 jours plus tôt Siège de la firme OL Californie
Un comité d’éthique et de surveillance du cyberspace open life  est en plein débat sur l’éthique et le comportement des résidents du monde réel dans leur domaine virtuel.
Les statistiques démontrent que trop d’arnaques économiques, trop d’actes d’une violence insoupçonnée, et phénomène plus inquiétant, tout s’est  violemment divisé en deux, les très riches, et les très pauvres. Il émerge de jour en jour un dégueulis de vulgarité pixellisée. Trop de bad boys, trop de Landlord.
Le Président, créateur d’un gigantesque réseau  ne pensait pas voir arriver une pâle réplique perverse de notre monde réel, sexe, fric, casinos, grosses compagnies sans scrupules.
Son concept, il l’avait travaillé, se dit–il, peaufiné, il rêvait d’un monde virtuel, un monde positionné comme une véritable terre d’asile, un véritable credo de demande d’asile a la Terre, a ce qu’elle attend de l’homme. Mais hélas, il constate des dérives impressionnantes, un Tsunami rempli d’une déferlante de la connerie de l’homme.Il découvre l'homme sous son jour le plus sombre et avec ses défauts les plus inavouables.
Une « hallucination consensuelle », avait dit un jour  du cyberspace William Gibson, alors au fond de lui-même le doute s’installe.
Avec le cyberespace il pensait mettre en scène une symbolique de type religieux, une religion de l’immanence, fondée sur son réseau technique et domaine Open life.Il avait aussi cette volonté d’endiguer ce désenchantement de la religion Chrétienne.
Interpellé par le brouhaha de la salle de conférence, il sort de ses pensées.
Bien Messieurs après ce triste constat avons-nous des solutions ?
Oui Monsieur le Président ! réplique Franck.
En effet Monsieur le Président, lors de mes interventions et colloques en France sur l’art architectural 3D, j’ai rencontré un homme avec des qualités remarquables en informatique, qui pourrait être la providence capable de régler notre gigantesque problème.
J’ai localisé notre homme, en analysant des adresses IP- ADN numérique et par chance je suis tombé sur notre homme. Une légende dans l'univers du Net. Il était la taupe la plus célèbre mais aussi la plus recherchée. On lui attribue de nombreuses prouesses. D'abord, adolescent, il aurait détourné le service des renseignements téléphoniques américain basé sur le même principe que notre numéro de renseignement national. Il est aussi à l’origine de l'une des premières passes à l'encontre du Pentagone, il y a réussi des intrusions une bonne centaine de fois. Pour finir dans ce qui est connu, notre  aurait déjoué les barrières du laboratoire de mise à feu de la NASA à Pasadena ; a partir du système et réseau de l'Université de Boston et surtout le système de localisation d'appels du FBI. Et là ses ennuis ont commencés, la traque a commencée, le Fédéral Bureau of Investigation n'a pas apprécié d'être visité de la sorte. Un cyber fantôme pendant trois ans,  et puis comme personne ne reste impuni, il eu en héritage, une peine de 35 ans de prison. Puis il passa de l’autre coté, il offrira  ses services aux FBI, ou il y rejoindra, un autre Hacker de l'histoire. Ils  développèrent  toute une gamme d'outils capables de détourner les systèmes téléphoniques cellulaires, mais aussi toute une série de programmes permettant de piéger à coup sur n'importe quel pirate. Ils se sont  taillés une excellente réputation. Le FBI, l'Us Air Force ou encore l'Agence de Sécurité Nationale, le NSA, faisaient partie de ses clients. Il est toujours sous haute surveillance, car on suppose qu’il aurait une solution d’amorce virale à l’échelle mondiale, une bombe informatique.
Un Virtuose, un puriste, un artiste!
Il réside  maintenant en France.
Nous pourrions  donc envisager une opération qui consisterait à effectuer une infiltration  dans la couche et signature numérique des Avatars suspectés de dégrader  l’image de notre espace virtuel, et de protéger notre compagnie, et son image de marque.Nous avons également une idée sur le choix d’un profil très précis de Landlord, ou plutôt une landlady, c’est une Canadienne, qui a comme pseudo Fado, elle semble habiter Montréal, d’après la traçabilité des évènements réseau.Après deux heures d’explications détaillées, sur les moyens techniques et logistiques pouvant être  envisagés, Franck à le feu vert du Président, et des membres du comité de surveillance.

Tag(s) : #Essai

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :