Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les affamés d'aimer

 

Ce fût l’instant, l’instantané
L’instantané, Ils viennent de se croiser
Croisée de deux Corps vibrant simultanément
Simultanément, l’envie d’aimer immédiatement

Immédiatement, Ils vont devenir amants
Amants étincelle du désir, plaisir de plaire
Plaire, avec une envie de l’éphémère
Éphémère, Flirter avec l’imaginaire

Imaginaire aujourd’hui c’est le grand jour
Grand jour leurs corps veulent se toucher
Toucher, ô oui ! Rien ne pourra les arrêter
Arrêter, le Seul Instant volé au verbe aimer

Aimer commencera par un petit dîner
Petit diner à la table de leur rêve
Rêve être Adam et Ève
Ève, Rien ne peut plus être évité

Éviter, la transe en danse
Danse, porte fermée la nuit commence.
Commence avec toutes ses résonances.
Résonance de la Pluie d’amour en abondance

Abondance Première étreinte, Premier baisé
Baisés, mordent l’Appât de la volupté.
Volupté de la Soie noire déployée.
Déployée sur deux cœurs affamés

Affamés la Nuit lève le somptueux festin
Festin, c’est le grand moment, le dénouement.
Dénouement, Il pleut l’averse du firmament
Firmament, lumière sur deux corps dénudés

Dénudé du dernier rayon du frémissement
Frémissement, chante un murmure des mots tendres
Tendres, ces mots qui font plaisir à entendre
Entendre, la dernière complainte de l’aurore.

L’aurore des amants enchantés.
Enchantés, ils vont se rhabiller
Rhabillés, les amants vont se séparer
Séparés, Mais ils sont déjà affamés

Affamés, Insatiables amants inviteront à leur table
De nouveaux paysages

 

Samiel

Tag(s) : #Poesie poème Slam Amour

Partager cet article

Repost 0