Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

albumgtdeuxfemmes.jpg

Belles poétesses
Poétesses aux cœurs détresse
Détresse voix de l’émotion
Émotion cédant à nos silences
Silence, Elles ne sont qu’une chanson
Chanson Cœur-amour saigne sur un piano
Piano aux notes chargées de frissons
Frissons message d’amour et de passion
Passion , Amour à profusion, à l’unisson
Unisson d’une Belle moisson de l'émotion
Émotion leurs esprits dans le vent s’élèvent
S’élèvent des mots sur leurs lèvres
Lèvres de l’incommensurable illimité
L’illimité de deux âmes dénudées
Dénudées prêtes à tout donner
Donner pour conjuguer le verbe aimer
Aimer l’âme en peine et en sanglots
Sanglots leur Corps-amour est un piano
Piano Torrents, flots de déchirures
Déchirures dévalent dans le Saint Laurent
Saint Laurent rivière du Chant des amants
Chants des amants embrasent le passé
Passé de leur pays enneigé
Enneigé , Où Il neige de trop aimer
Aimer Un peu plus haut, un peu plus loin
Loin de leurs corps à corps en héritage
Héritage guérissant leur moi malade
Malade de la terre et du partage
Partage de l’inaccessible amour extase
Extase , leurs amours courent sur le Clavier
Clavier d'Eaux vivante pour s'y noyer
Noyé dans les Larmes de l’obscurité
Obscurité pour composer, crier, chanter
Chanter toujours plus loin, toujours plus haut
Plus haut Leur Cœur-de femme est un piano
Piano au clavier de mots de l’aube indigo
Aube indigo de Deux Femmes et un Piano

 

Samiel

Texte dédié a  G Reno et Diane Juster (artistes québécoises)

Tag(s) : #Art Poème Slam

Partager cet article

Repost 0