Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Nuit d’Agapes Rudyard Kipling

 

De temps à autre, dit le roi Salomon

        Regardant ses carriers forer la pierre,           

        Nous partagerons l’ail, le pain et le vin

        Et ferons des agapes au pied de mon Trône.

        Et tous les Frères viendront à cette table

        Comme des compagnons du Métier, ni plus, ni moins.

 

       Qu’on envoie une chaloupe rapide à Hiram de Tyr :

        Il abat et flotte nos beaux arbres.

        Dites-lui que les frères et moi, désirons parler

Aux Frères qui naviguent sur les mers.

Et que nous serons heureux de les voir à cette table

Comme des compagnons du métier, ni plus, ni moins.

 

Portez ce message à Hiram Abif

Excellent Maître des forges et des mines :

Moi-même et les Frères aimerions que

Vous-même et les Frères venez dîner

Habits de Bozrah ou tenue plus simple

Comme des compagnons du Métier, ni plus, ni moins.

 

Dieu a mis en place l’hysope et le cèdre

La mûre aussi, la figue et l’aubépine

Aucune raison pour noircir le visage d’un homme

Qui n’est pas ce qu’il aurait du être.

Concernant le Temple, je maintiens et j’affirme

Nous sommes compagnons du Métier, ni plus, ni moins.

 

Ainsi il fut dit et ainsi il fut fait,

Et les abatteurs d’arbres et les Maçons de la Marque,

Les matelots de la ligne de Sidon

Comme les Lords de la marine de l’Arche Royale

Vinrent s’asseoir, heureux d’être à la même table,

Comme des compagnons du Métier, ni plus, ni moins.

Partager cette page

Repost 0